logo

Retour à la rubrique News

S'abonner à la newsletter mensuelle

Et si prendre le métro devenait un plaisir avec O’Way !

Map your stories s’associe au projet O’Way, une application qui va vous redonner envie de prendre le métro chaque matin ! Découvrez notre coup de cœur du moment !

Humanisons les trajets !

Petit jeu : entre un trajet de métro seul à fixer ses chaussures et ce même trajet avec un ami. Lequel des deux vous a semblé le plus rapide et agréable ? C’est vite répondu. Et oui, qui ne rêverait pas d’aller au travail comme on allait sur les chemins de l’école, avec des amis de trajet pour se raconter sa journée, bavarder, passer le temps. Partant de ce constat, Oway souhaite proposer une application qui mette en relation les voyageurs pour effectuer ensemble un trajet en transports en communs. Que ce soit pour le trajet du matin pour aller au travail ou un trajet ponctuel le soir en rentrant tard de soirée, l’idée est de ne plus voyager seuls les uns à côté des autres mais d’améliorer notre quotidien et de créer de belles rencontres. Et ça à Map your stories, on est franchement fans.

l'application O'Way, pour voyager dans les transports de manière conviviale

L’équipe O’Way ce sont trois voyageurs motivés, petite présentation par Alexandre, conducteur de ce train audacieux !


« Je m’appelle Alexandre, j’ai 23 ans et je suis le porteur du projet O’Way. Ingénieur de base, j’ai toujours rêvé de changer le monde afin de le rendre meilleur. On me surnomme Courageux ! Puis, il y a Julie qui a été la première personne à croire en l’aventure O’Way. Experte des relations sociales, on la surnomme SOCIALE. Il y a le grand Julien, dynamique et expert du développement sur mobile. On l’appelle TECHNIQUE. Voilà pour notre petit tour de table. »

Qu’est ce qui vous a donné le déclic de créer ce projet ?


« En fait, tout est parti d’un constat général et de nos propres habitudes. Il faut savoir que chaque matin, 8 millions de français prennent les transports en commun en espérant une seule chose : repérer un siège, sans personne assis à côté et surtout sans croiser le regard de qui que ce soit ! Résultat ? Les gens sont stressés, déprimés, isolés ! Du coup, je me suis dit qu’on ne pouvait pas continuer comme ça ! C’est tellement dommage de considérer les transports en commun uniquement comme un moyen d’aller d’un point A à un point B. On ne peut pas continuer à s’enfermer dans une bulle en espérant arriver le plus vite possible et en redoutant les incidents qui nous mettront en retard, au lieu de considérer l’immense opportunité de découvrir ces gens qui se déplacent également en direction du point B ! O’Way est né de cette vision : les transports sont un espace transportant des gens ayant plein de points communs dont le premier : le trajet ! Individuellement, nous avons tous des profils différents, des jobs différents, des âges différents mais nous avons une même volonté : améliorer l’expérience des voyageurs dans les transports en communs. Nous sommes des humains ou pas ? ».

Racontez-nous un bon souvenir que vous avez vécu dans le métro ?


« Tous les jours, je prenais les transports en communs pour effectuer le même trajet. A force, je croisais des têtes connues mais on ne s’adressait jamais la parole. Peut-être trop timide, mais je n’osais pas. Au bout d’un an, il s’est passé quelque chose de formidable. Nous avons commencé à nous saluer. Au bout d’un moment, nous avions notre petit groupe avec qui nous partagions nos trajets. En y repensant, je me suis dit, c’est dommage que ce genre de situation n’arrive pas plus souvent ! ».

Et votre pire souvenir ?


« Personnellement, c’était durant un trajet. Je me suis senti très mal et en fait j’ai fait une crise d’angoisse. C’est un moment assez terrible à vivre car on a l’impression de mourir sur place. Je me sentais complètement démuni et les pensées négatives affluaient dans ma tête. Je me disais intérieurement : » je suis tellement mal mais personne ne le remarque, pourquoi tant d’indifférence ? ». Du coup, je comprends parfaitement les voyageurs qui font des malaises car pour la plupart ils souffrent de leurs isolement et ne se sentent pas rassuré lorsqu’ils utilisent les transports en communs. D’où la volonté avec O’Way, de rassurer ces voyageurs en leur proposant de faire les trajets à plusieurs. Ensemble, on se sent plus rassuré car on peut compter les uns sur les autres. »

Quelles sont les prochaines étapes du projet Oway ?


« Ah nous avons un beau programme devant nous ! Alors, il faut savoir qu’on a lancé notre campagne de récolte de dons sur kisskissbankbank. N’hésitez pas à soutenir le projet avec vos dons ET en diffusant la campagne autour de vous, sur les réseaux sociaux. On propose plein de cadeaux comme par exemple des Mug Map your stories, des tee-shirt Map Your Stories, des Sac Map Your Stories, des cours de danse, des expositions, des titres de transports, des voyages… En parallèle, on continue de travailler sur l’application. On prévoit une soirée de lancement pour l’application mais également pour les premiers donateurs, une participation à bête test de l’application en avant première courant Mars 2016.

La 1ère version de l’application est prévue pour Avril 2016. Oui, il faudra être encore un peu patient ! Merci en tout cas d’avance pour votre soutien et un dernier mot pour la fin : O’Way ! Your way is my way ! »

Si comme Map your stories, vous trouvez que les relations humaines, c’est sympa, alors participez vous aussi à leur campagne de crowdfunding !

En savoir plus :